La choucroute : histoire d’un (super)aliment lactofermenté

On connaît tous la fameuse choucroute alsacienne, que l’on consomme chaude, accompagnée de viande, de pomme de terre et d’épices. Ce que l’on connaît moins en revanche c’est son histoire. La choucroute nous viendrait en fait de Chine où elle aurait notamment permis, aux ouvriers de la Grande Muraille de Chine de survivre au cours de l’hiver. Rétrospective de son histoire surprenante !

De la Chine à l’Alsace, en passant par le Chili et la Corée

La Choucroute aurait été inventée au IIIème siècle avant notre ère par les Huns (peuple nomade d’Asie Centrale), qui travaillaient sur la Grande Muraille de Chine. La légende raconte qu’au cours d’un hiver très froid, les Huns abandonnèrent leur poste pour se réfugier dans les plaines. À leur retour, le chou laissé sur place et recouvert par la neige, aurait lactofermenté. C’est ainsi que le chou aigre aurait été découvert.

En 451, le chou aurait été introduit en Alsace au cours d’expéditions menées par les Huns vers l’ouest. Toutefois, les premières références à la préparation du chou telle qu’on la connaît ne datent que du XVème siècle, où il a fait son apparition sur les tables des monastères. Des recettes de l’époque ont été retrouvées dans lesquelles le chou fermenté est assaisonné de baies de genièvre, de sureau, d’aneth, de sauge, de sarriette, de fenouil, de persil, de cerfeuil et de raifort.

Finalement, ce n’est qu’en 1871 que ce met alsacien se répand en France. L’annexion de l’Alsace par l’Allemagne, pousse la population à quitter la région, qui emporte alors sa spécialité culinaire. À Paris notamment, ce plat convivial arrive sur les cartes des brasseries et connaît son heure de gloire.

Mais le chou lactofermenté n’est pas uniquement consommé en France. Aujourd’hui, ce plat est traditionnellement consommé dans de nombreux pays Européens, tels qu’aux Pays-Bas, en Pologne ou encore en Italie ! Plus surprenant, la choucroute est aussi présente dans le sud du Brésil, et au Chili. Elle y est consommée dans un plat typique nommé Completo. Il s’agit d’un sandwich allongé, accompagné d’une saucisse, de légumes (avocats, tomates …), de sauce et … de choucroute. En Corée par ailleurs, vous trouverez une choucroute épicée, cuisinée avec du chou chinois, et bien connue sous le nom de Kimchi !

Les bienfaits de la choucroute

La choucroute est une grande source de vitamine C, de probiotiques naturels et de fibres rendus très digestes grâce au processus de lactofermentation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le navigateur James Cook embarqua, lors de ses grandes expéditions, des tonnes de choucroute. En effet, au 18ème siècle, le scorbut s’invitait dans les bateaux et décimait une partie des équipages. La choucroute, naturellement riche en vitamine C, permettait de palier les carences des marins et d’éradiquer la maladie !

Trois idées recettes pour consommer la choucroute

Chez Les Jarres Crues, nous préparons nos recettes à la main, dans notre laboratoire avec des choux locaux. Nous y ajoutons du sel de mer, des baies de genièvres et du laurier et nous obtenons ainsi une savoureuse Choucroute Crue. Et parce qu’on adore vous régaler, nous avons aussi développé une recette inédite de Choucroute aux Algues de Bretagne !

Contrairement aux idées reçues, vous pouvez consommer de la choucroute toute l’année, dans des plats chauds ou froids. On vous propose ici trois déclinaisons, à partir de nos recettes savoureuses :

  1. Un classique : la choucroute alsacienne revisitée

Faites cuire vos pomme de terre. Dans une sauteuse, mettez vos pommes de terre et la viande cuite (saucisses, lard, rôti de porc ou bien leurs homologues végétaux : tofu, tempeh et saucisse végétale). Poivrez (inutile de saler, le sel utilisé pour la lacto-fermentation du chou suffit). Enfin, ajoutez la choucroute Les Jarres Crues et laisser cuire quelques minutes : 3-4 minutes devraient suffire pour chauffer doucement le chou. Ainsi, vous préserverez au mieux les vitamines et probiotiques du chou lacto-fermenté, tout en vous régalant ! Vous pouvez également ajouter des morceaux de pommes, qui se marient très bien avec l’acidité de la choucroute.

2. Une salade d’hiver gourmande

Pour cette salade gourmande, mélangez votre choucroute Les Jarres Crues, avec des carottes râpées, quelques morceaux de pommes (ou pourquoi pas de poires pour varier les plaisirs). Ajoutez quelques noisettes concassées. Pour la vinaigrette, un peu d’huile de noisette, de vinaigre de cidre, de poivre et le tour est joué ! Il est aussi possible d’y ajouter des endives, ou du fromage tel que du comté ou de la feta.

3. Un hot dog

Dans un pain à hot dog tiède, glissez une saucisse (végétale ou non) et un peu de choucroute Les Jarres Crues. Et voilà, c’est prêt !

Laisser un commentaire