Comment faire du kéfir chez soi ?

26 Août 2021 | Article

Le kéfir est un incontournable dans le monde de la fermentation ! Les boissons fermentées, tout comme les légumes lactofermentés, sont pleines de bienfaits et de saveurs pour vos papilles.

Comment faire son kéfir à la maison ? Quels en sont les bienfaits ? Nous vous proposons nos conseils pour devenir un pro !

Kéfir de lait et d’eau, qu’est-ce que c’est ?

On distingue le kéfir de lait et le kéfir d’eau.

Le kéfir de lait n’est autre qu’un lait fermenté qui appartient à la famille des yaourts. Sa texture est liquide mais assez crémeuse, sa saveur légèrement amère et pétillante. C’est une boisson originaire du Caucase, où il a été découvert par hasard, par des nomades qui transportaient du lait de chèvre dans des sacs en peau. Au cours d’un voyage, une fermentation spontanée eu lieu dans ces sacs en peau, donnant naissance au kéfir de lait ! Largement consommée ensuite, on attribua au kéfir de lait des vertus pour la santé et la digestion, que l’on parvient aujourd’hui à expliquer grâce aux bactéries qu’il contient, bénéfiques pour notre flore intestinale.

Le kéfir d’eau, ou de fruits, se prépare quant à lui avec une base d’eau non chlorée et de sucre. Il s’agit d’une boisson également issue de la fermentation, légèrement pétillante et très peu sucrée. Elle regorge de fraîcheur et de bienfaits. C’est aussi une grande source de bonnes bactéries pour la flore intestinale.

Quel que soit le type de kéfir que vous souhaitez préparer, vous aurez besoin de grains spécifiques à chacune de ces boissons : les grains utilisés pour le kéfir de lait et d’eau sont deux types de grains différents.

Faire du kéfir chez soi

Faire son propre kéfir est relativement facile et rapide.

Il faut pour cela vous procurer des grains de kéfir. Traditionnellement ces grains se transmettent entre amis, entre voisins, ou au sein d’une même famille. Vous pouvez néanmoins en trouver sur les réseaux sociaux, des groupes Facebook existent notamment “Vous recherchez des grains de Kéfir ?” créé par Marie-Claire Frédérique.

Pour 2L de kéfir d’eau vous aurez besoin : 

  • d’eau non chlorée, pour cela, laisser votre eau reposer plusieurs heures dans un récipient sans couvercle
  • d’une grande jarre de 2l, avec joint d’étanchéité
  • de bouteilles en verre avec joint d’étanchéité
  • de rondelles de citron bio
  • d’une figue séchée
  • 80g de sucre de canne. Il permet aux bonnes bactéries de se développer en les nourrissant. Après fermentation, il n’y en a (presque) plus dans votre boisson. 
  • 100g de grains de kéfir d’eau

Dans votre jarre, mélangez tous les ingrédients ensemble. Refermez soigneusement la jarre et laisser fermenter entre 24h à 72h. Une fois que la figue est remontée à la surface, la première fermentation est terminée ! Vous pouvez alors transvaser votre boisson dans des bouteilles, en la filtrant afin de récupérer vos grains de kéfir (qui ont dû se multiplier) pour les réutiliser lors d’une prochaine fermentation.

Vous pouvez consommer telle quelle votre boisson fermentée, mais celle-ci ne sera pas pétillante. Pour obtenir le pétillant, il faut réaliser une deuxième fermentation. Pour cela, c’est très simple : laisser votre bouteille fermée à température ambiante pendant 24h avant de la placer au frais ! Vous pouvez aussi y ajouter une cuillère de sirop ou un jus de fruit pour aromatiser et sucrer pour plus de pétillant.

Le principe est exactement le même pour préparer du kéfir de lait. Comptez deux cuillères à soupe de grains pour 1L de lait (chèvre, vache … cela fonctionne avec tous les laits animaux). Laissez fermenter 24h à 48h, traditionnellement, une seule fermentation est nécessaire car l’on ne souhaite pas obtenir le goût pétillant pour cette boisson. Pensez à bien filtrer votre kéfir avant de le consommer pour récupérer vos grains !

4 bonnes raisons d’intégrer cette boisson fermentée dans votre quotidien

  1. En premier lieu, le kéfir est excellent pour votre santé. Il regorge de micro-organismes bénéfiques pour votre flore intestinale. En le consommant au quotidien, vous bénéficierez de tous ses bienfaits.
  2. C’est une alternative très saine aux sodas industriels et aux boissons alcoolisées. Vous pouvez consommer du kéfir dans toutes les occasions : à l’apéro, pour vous rafraîchir, pour vous hydrater dans la journée, en début de repas … C’est une boisson très peu sucrée (le sucre de canne est consommé par les bactéries lors de la fermentation). En seconde fermentation, vous pouvez par ailleurs imaginer de superbes associations avec des jus de fruits, ou bien des fruits frais pour varier les plaisir.
  3. La saveur du kéfir, très peu sucrée et naturellement fruitée peut être surprenante les premières fois que vous en buvez. Nous sommes habitués aux boissons très sucrées industrielles. Toutefois, on devient très rapidement accro à ce goût et ces fines bulles (tout comme à la saveur acidulée des légumes lactofermentés).
  4. Le kéfir est très facile à réaliser ! Pourquoi s’en priver ?

Vous aimez les boissons fermentées ? Vous pouvez également découvrir notre production artisanale : tonic au gingembre et au curcuma, préparés à base d’un levain de gingembre, ou bien Kvass boisson traditionnelle russe reminéralisante.

Logo Les Jarres Crues

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Une fois par mois recevez des idées recettes, des articles exclusifs sur l’alimentation et la lacto-fermentation, des interviews d’acteurs de la santé, de chefs ou encore nos actualités !

Votre inscription a bien été prise en compte. L'équipe des Jarres Crues vous remercie !