Questions / Réponses

Pour on dit « LACTO »-fermentation?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y a pas de lait! Le terme « lacto » vient de la flore lactique présente naturellement à la surface des végétaux et que l’on met en condition de se développer . On obtient une fermentation lactique grâce à une flore lactique qui libère des acides lactiques tout simplement… 

Quelle quantité de légumes lacto-fermentés peut-on manger par jour?

Il est conseillé de consommer les légumes lacto-fermentés le plus régulièrement possible mais en petite quantité. Au début, vous pouvez commencer par une cuillère à café, puis jusqu’à une à 2 cuillères à soupe par jour maximum. Les bocaux de légumes lacto-fermentés se conservent 4 semaines une fois ouvert au réfrigérateur. Il suffit simplement de prendre des couverts propres pour se servir (sinon on incorpore une nouvelle flore qui va se faire un plaisir de coloniser son nouvel environnement) et tasser le plus possible les légumes dans le fond du pot avec le jus. Si vous abusez (ben oui c’est trop bon 😉 ! ) de légumes lacto-fermentés, vous risquez les ballonnements, pas cool !

La lacto-fermentation est-elle adaptée aux femmes enceintes?

De manière générale, oui, oui, et oui !! les légumes lacto-fermentés sont pleins de probiotiques alors autant commencer rapidement à les partager avec le fœtus. Ils permettent également de booster l’immunité et aideront à garder le cap contre les microbes pendant la grossesse. Pour les cas particuliers, nous ne sommes pas médecin, il faut s’en référer à eux…

La lacto-fermentation est-elle déconseillée pour certaines pathologies médicales?

Nous avons tendance à conseiller à tous de goûter la lacto-fermentation en toute petite quantité : quelques grammes par jour. Cela permet d’habituer le corps et
plus particulièrement l’intestin  en douceur. L’alimentation moderne, certains traitements lourds ou antibiotiques peuvent déshabituer nos intestins aux aliments vivants. Il faut donc toujours inclure la lacto-fermentation tranquillement dans l’alimentation pour voir comment le corps réagit et augmenter les doses au fil des semaines.
Si vous avez des doutes sur des pathologies particulières, nous vous conseillons toujours de vous référer à votre médecin pour savoir si la lacto-fermentation est adaptée pour vous.

Comment manger les légumes lacto-fermentés?

Nous conseillons de manger les légumes lacto-fermentés crus en les incorporant à vos plats habituels : salades composées, galettes de sarrasin, aux céréales ou légumineuses ou avec d’autres légumes cuits ou crus pour accompagner une viande, un poisson etc … Ils ajoutent une touche acidulée et pleine de fraicheur à tous les plats.

Quelle est la différence entre lacto-fermentation et conservation au vinaigre?

Le vinaigre est aussi une technique de conservation des aliments. Cependant il a des vertus antiseptiques. Il va donc tuer toute les bactéries présentes sur les légumes bonnes, comme mauvaises. Aucun probiotique ne pourra se développer et il ne permet pas de conserver les vitamines des légumes. Le pH du vinaigre est généralement plus bas que celui de la lacto-fermentation, les préparations au vinaigre ont donc un goût plus aigre que celui des lacto-fermentations.

Quels sont les bienfaits de la lacto-fermentation?

Voir ICI dans un article dédié

Pourquoi doit-on maintenir les légumes lacto-fermentés « Les Jarres Crues » au réfrigérateur?

Une fois que nos légumes sont prêts, généralement après 4 à 6 semaines en jarre, la fermentation des légumes est fortement ralenti. Cependant, elle ne s’arrête jamais, nous stoppons la fermentation par le froid. Nous avons choisi cette technique car c’est la seule qui garde les vertus de la lacto-fermentation. S’ils sont thermisés, pasteurisés, stérilisés etc .. ils perdent grandement leur intérêts. Si les bocaux ne sont pas stockés au frais, la fermentation pourrait reprendre, il peut donc y avoir du jus qui coule hors du bocal (poussé par le CO2 qui cherche à s’échapper, ou carrément avoir une « explosion » de bocal si le CO2 ne trouve pas d’autre chemin pour sortir du bocal… En magasin, vous trouverez donc toujours nos légumes en rayon frais!

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :